En général, nos décisions influent directement ou indirectement sur notre train de vie. Face à un dilemme de grande envergure, nous avons tendance à réfléchir soit avec notre cœur, soit avec notre tête.

Bien que ce soit une figure rhétorique très connue, ces deux parties ont, souvent du mal à se mettre en accord.

Comment différencier les personnes réfléchissant avec la tête ou le cœur ?

Des études ont démontré qu’il existe deux types d’individus : l’homme de cœur et l’homme de raison. Bien que ce soit des tempéraments bien distincts, il contribue à la détermination de votre identité.

Qu’est-ce qu’un homme de cœur ?

Un homme de cœur désigne les individus émotifs qui utilisent ses émotions pour prendre des décisions.

Ce type d’individu se caractérise également à travers l’importance accrue qu’ils consacrent aux relations sociales. En général, ils font partie de plusieurs communautés réelles ou virtuelle (réseaux sociaux et Internet) dans lesquelles l’écoute et le partage occupent une place primordiale.

Par ailleurs, un homme de cœur aime les sujets de discussions centrées autour des sentiments, le sens et l’importance de la vie. Bien qu’un homme de cœur soit bien entouré, il peut facilement être victime de stress ou d’angoisse sans en parler à ses proches. En effet, un homme de cœur préfère taire ses sentiments au lieu de troubler la quiétude de son entourage.

Cela signifie-t-il que les hommes de cœur veillent au bien-être de son prochain ? Afin de comprendre le fonctionnement d’un homme de cœur, les chercheurs ont réalisé un sondage auprès des volontaires. Le test consiste à choisir entre « un don pour lutter contre les maladies du cœur » et « un don pour lutter contre la maladie du cerveau ».

D’après le résultat, 98 % des volontaires ont choisi de faire un don pour les personnes victimes de maladie cardiaque. Cela signifie que les hommes de cœur détestent voir son prochain être à l’agonie.

Qu’en est-il d’un homme de raison ?

C’est une catégorie d’individu qui définit son identité à travers ses actions et sa rationalité.

Indépendante, sa prise de décision dépend fortement du résultat obtenu durant ses recherches (analyser les côtés positifs et négatifs des événements). Pour les hommes de raisons, les relations interpersonnelles ne sont que des sources de distractions. En effet, les personnes réfléchissant avec sa tête sont davantage introverties.

Contrairement aux gens réfléchissant avec le cœur, ils sont moins émotifs et apprécient les longues discussions intellectuelles. Suite à plusieurs années d’observations, les spécialistes affirment que l’homme de raison est doté d’une forte culture générale et est très résistant face au stress.

D’ailleurs, un homme de raisons a tendance à réaliser un don pour les entités soutenant les personnes atteintes de maladies de cerveau telles que l’Alzheimer qui frappe 5 % de la population.

Pourquoi as-tu du mal à synchroniser la voix du cœur et de la raison ?

Notez que certains philosophes ont réalisé de grandes réflexions sur la voix du cœur et de la raison. Bien que la différence entre ces deux entités soit très mince, la voix du cœur est toujours à l’opposé de la raison (la tête).

Afin de prendre les bonnes décisions, prenez en considération le contexte qui vous entoure.

Est-il question de croyance ? Est-il question de votre avenir ? Notez que les hommes de raisons ont tendance à analyser les points positifs et négatifs d’un fait avant de prendre des décisions tandis qu’un homme de cœur se laisse facilement emporter par ses émotions.

Réfléchir avec son cœur : est-ce de la naïveté ?

Remarquez que les hommes du cœur se laissent souvent aveugler par ses émotions. Cependant, les experts affirment que ce n’est pas une preuve de naïveté. Bien qu’ils aiment partager, ils savent analyser l’état d’âme et le tempérament de son entourage afin de faciliter ses prises de décisions.

Réfléchir avec la tête ou le cœur : est-ce un critère qui définit votre tempérament ?

Bien que les méthodes de réflexion soient différentes, cela ne répond pas à la question : quel est son tempérament ? Toutefois, les experts en psychologie essayent de déterminer avec exactitudes les spécificités de ces deux types d’individus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici