Tous les ans en France et dans quelques autres pays européens, une kyrielle de personnes décèdent d’un arrêt cardiaque. D’après la Croix-Rouge Française, le nombre de pertes en vie humaine s’évalue entre 40 000 voire 60 000 personnes.

Alors, face à cet état de choses il était impératif de trouver une solution utile. Et comme d’habitude, la science est venue prêter main-forte. Cela va sans dire qu’il existe désormais un dispositif qui permet d’effectuer des réanimations cardiaques et de réduire considérablement le taux de mortalité.

Mieux encore, il est simpliste, facile à employer et peut être manipulé pas un novice. Mais de quoi s’agit-il ? Faut-il suivre une formation pour l’utiliser ? Toutes les réponses à vos interrogations se trouvent dans les lignes suivantes.

Défibrillateur : Qu’est-ce que c’est ?

Si vous n’en avez jamais entendu parler, sachez qu’il s’agit d’un appareil intelligent qui permet d’effectuer des massages cardiaques.

Cet accessoire de première nécessité vous guide du début jusqu’à la fin du processus. En effet, pour prendre en charge le patient, vous n’aurez aucunement besoin d’être un secouriste ou un professionnel de la santé.

Qui plus est, le décret de 2007 stipule que tout citoyen lambda est autorisé à faire usage d’un DAE externe pour porter assistance à une personne souffrante.

Comment fonctionne cet appareil ?

Il faudra actionner le bouton Power pour allumer le dispositif. Après cette étape vous devriez tout bonnement suivre les instructions. En effet, l’appareil est doté d’un indicateur vocal et visuel qui se chargera de vous expliquer la démarche à suivre.

Quoi qu’il en soit, vous serez amené en fin de compte à poser 2 électrodes sur le torse de la victime et plus précisément au niveau du cœur et des poumons. Ensuite, il faudra analyser le rythme cardiaque et l’état du malade afin de déterminer s’il faudra délivrer une décharge électrique ou non.

Cependant, tout dépend du modèle. Les automatiques délivrent le choc électrique d’eux-mêmes. Les semi-automatiques par contre, vous obligent à actionner un bouton au préalable.

Pourquoi suivre une formation est de première nécessité ?

Faut-il agir sans suivre une formation ? Oui ! Agir lorsque vous êtes témoin d’une crise cardiaque est une obligation puisque chaque seconde compte pour sauver une vie.

Cependant, il est crucial d’être formé pour acquérir une bonne maitrise de l’outil et connaitre les réflexes à adopter au bout des doigts.

De même, avoir une meilleure connaissance du fonctionnement du « défibrillateur » et savoir comment bien le manipulé en cas d’urgence réduit le stress que la situation peut engendrer en vous.

L’intervention se fera donc avec célérité, précision et l’efficacité de la chaine de survie décuplera ainsi. Toutefois, pour véritablement accroître les chances de la victime, suivre une formation plus avancée sur le reste de la chaine de survie est fortement recommandée.

Quelques exemples de geste de réanimation et où se faire former

Savoir comment employer le « défibrillateur » est la première étape. La deuxième est de chercher à connaitre les gestes de réanimation. En effet, il est nécessaire d’ajouter à votre intervention, un massage cardio-pulmonaire, sans quoi il serait complexe d’obtenir un excellent résultat.

Toutefois, pour augmenter les chances du malade vous devriez :

C’est après tout ceci, que vient la prise en charge des secours. Ils sont plus en mesure d’effectuer des soins spécialisés pour éviter le pire. Toutefois, il est important de relever qu’il existe une pléthore de cours de formation pour secouriste qui sont offerts gratuitement.

Il y en a qui sont tout de même payants. Le mieux que vous puissiez faire, est de vous inscrire aux cours pratiques que proposent des organismes du domaine (des premiers secours) ou des professionnels de la santé qui sont reconnus.

En voici quelques-uns : la Fédération Française de Sauvetage et de Secourisme, la Croix Rouge Française, la Protection Civile et l’Association Nationale de Premiers Secours. Avec ces derniers vous pourrez être certain d’être dans de bonnes mains.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici